Une faim immodérée

Une faim immodérée
Lorsque les arômes
D’une pâtisserie,
Fraîchement sortie
Du four
Aiguisent l’appétit,
Une faim bestiale
S’installe.
À première vue
Bien que le ventre repu
L’aspect succulent
Du fondant
Suffit à requinquer l’envie
De dévorer à belles dents.

© B.S.O. (auteur)
Publié dans L’Organe – Magazine francophone de Concordia. Été 2017 09 Faim.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: