Le temporisateur : De rigeur

Toujours dans l’attente d’un moment favorable.

Pour lui une plage horaire ne serait pas navigable.

Comme c’est au printemps que le rosier entame sa création florale,

Et en automne que le merle débute ses migrations australes,

Le temporisateur guette le moment avantageux

Qui arrivera pareillement en temps et lieu.

B.S.O. 

Advertisements

One Response to “Le temporisateur : De rigeur”

  1. André, épervier Says:

    J’aime cet écrit… il est vraiment temporisateur.

    amitiés,

    André, épervier

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: